Vote utilisateur: 2 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Hausse du e-commerce 2016 - France
C'est aujourd'hui une réalité économique: internet est entré dans les mœurs d'achat des consommateurs. C'est donc devenu un potentiel de chiffre d'affaire pour toutes les boutiques physiques. Incontournable...!

E-shop ou simple site vitrine, vous ne pouvez plus faire l'impasse d'une présence virtuelle pour votre activité professionnelle, quelle qu'elle soit. Et les chiffres le prouvent.

Achats de Noël: 32 millions d'internautes y ont pensé

En novembre 2016, ce sont 32 millions de cliqueurs qui envisagent de passer par internet pour les achats de Noël.
Tout confondu.
Cadeaux originaux, petite robe de créateur ou boucles d'oreille strass pour tenue de réveillon glamour, et même bon manger ou bonnes bouteilles en direct du producteur.
Tout y passe.

Certains ne sont même pas effrayés par les délais de livraison, si la promo de dernière minute vaut le coup.
Après tout, les occasions de (se) faire plaisir ne manquent pas. Anniversaire, repas de famille ou tout simplement marque d'attention à son amoureu-se/-x

Des français clicovores

Et dans la tendance "internet/sortie de crise", le marché français fait bonne figure.

Avec une progression de 14,3% en 2015 sur la vente en ligne (dépassant la prévision initiale de 10%), contre seulement 1,1% pour le commerce physique.

Au 3° trimestre 2016, le panier moyen était estimé à 75 € par clicovore. Panier moyen = un seul achat en ligne...
Le montant total annuel, lui, flirte avec un budget de 1800 € par acheteur.

Bien sûr, en comptant les "gros" achats: voitures, promo de voyages dernière minute...
Ne négligeons pas la multitude des tout petits achats. Même uniques.
C'est bien connu: les petites gouttes font les grosses rivières.

En l'occurrence, c'est un fleuve de 16,9 milliards d'euros qui a déboulé les rives de la vente en ligne, au 3ème trimestre 2015.

Source:[Fevad] [ZDNET]

Etendre sa zone de chalandise pour étoffer son CA

Évidemment, tout le monde ne ressort pas avec la dernière GOLF d'occasion "toutes options", à chaque crise de boulimie shoppeuse.

Mais si vous comptez 10 paniers moyens à 75 €, par mois, ça paie l'électricité du magasin physique.
Et ça remplit vos temps morts en boutique, quand c'est le vide sidéral au milieu de vos rayons.

Ben oui, c'est pas tous les jours fêtes non plus.
Quant aux Soldes, faut attendre encore un peu avant de régaler le tiroir-caisse...
Youpi, avec peu de connaissances, au lieu de compter les mouches, vous pouvez gérer vous-même votre site. Par exemple avec un de mes packs clé-en-main.

E-shop ou site "vitrine"?

Vous n'êtes pas fan des colis et des retours de marchandise? OK.

Mais que dites-vous de tous ces porte-monnaies ambulants, qui ne demandent qu'à sortir du sac à main de la petite nana cherchant son chemin via Google Map, les yeux rivés sur son Smartphone, et qui (bingo) s'aperçoit qu'elle est dans la rue d'à côté de votre magasin bijou de créateur, à 2 pas de la place Castellane et de ses cafés?

Aaah mais, elle est pas à 5 minutes près la demoiselle.
Le chéri attendra bien: pour se faire aimer, il faut se faire désirer.
Et puis si c'est pour être encore plus jolie, le jeu en vaut bien la chandelle...
Même au prix des 15 € qu'elle n'avait pas prévu de dépenser ce jour-là.

Pour info, le nombre de transactions favorisées par les smartphones et tablettes a progressé de 39%, en réalisant 10% du volume global des ventes sur internet. Soit près de 6 milliards d'euros.

Sans compter les achats coup de cœur des petites chéries qui font le détour par le magasin  physique repéré sur Androïd ou Iphone... Ni ceux des touristes en quête de cadeaux "touchy" à ramener pour la famille, à deux pas du "bon plan restau typique" filé par Tripadvisor (yeaaah: 3 km de marche à pied économisés, et 1h00 de plage gagnée).

B2B or not to Be?

Jusque-là, on a parlé chiffons et consommation B2C.

Ne vous croyez pas épargné si votre activité s'adresse aux professionnels.
De nos jours, quel dirigeant d'entreprise va perdre du temps -et des sous- pour rencontrer un prestataire ou un fournisseur, s'il n'a pas déjà eu un aperçu virtuel des avantages qu'il aurait à travailler avec?

Vous?

Présence H.24 et 7J/7J

Que vous optiez pour une boutique en ligne, ou un "simple" site vitrine présentant votre savoir-faire d'artisan, avoir un site est aujourd'hui incontournable. Faute d'invisibilité grandissante, dans le cas contraire.

De plus, contrairement à vous qui méritez une nuit de sommeil réparatrice après une journée de travail harassante, le site lui, n'a pas besoin de tomber le rideau.

Et quelle bonne nouvelle le lendemain, s'il a généré une demande de devis, une commande en ligne, ou même un super liker qui vante vos mérites sur son réseau social, pendant que vous écrasiez grave au fond du canapé!

Risque de C.A, ou anonymat assuré?

Si vous  n'avez pas encore entamé le virage de la transition numérique, c'est le moment de choisir...
Choisir entre:

  • le risque de vous faire connaître auprès d'un plus grand nombre, à peu de frais, ET de toucher des clients que vous n'auriez jamais trouvé en comptant sur les pages jaunes ou les hasards des bouchons en ville ET de faire parler de vous grâce à vos admirateurs
  • OU la certitude de ne rien gagner, jamais, en se laissant entraîné toujours plus au fond, dans le tourbillon de l'anonymat virtuel, sans bouée pour espérer échapper à la noyade d'une crise économique qui s'enlise, s'enlise, s'enlise....

Mon conseil?

Prenez le temps de réfléchir, mais pas de vous enliser.

Bien évidemment, vous ne prendrez jamais la place d'Amazone.
Ce qui est sûr, c'est qu'Amazone met tout en œuvre pour prendre la vôtre.
Les acheteurs ont de moins en moins de temps à perdre à flâner dans les rues, et de moins en moins de sous.

Par contre ils demandent de plus en plus du local, de l'authentique, de la proximité.
Là, vous pouvez vous défendre.

Pour bien penser votre projet, envisager les tenants et aboutissants avant d'investir sur la création d'un site web, et ne pas acheter une Rolls quand une 2ch suffirait, vous pouvez également demander une séance de coaching avant-projet.

Commentaires  

0 # 1ère vente au JaponZeste Tango 05-01-2017 14:42
Approuvé !!!
Quand j'ai lancé ma ligne, j'ai fait le choix d'une boutique e-commerce.
Marché trop spécial pour tenir un magasin physique, qui m'aurait coûté trop cher.
Ma toute première vente en ligne s'est faite par une japonaise (du Japon), qui ne parlait même pas le français. Le site n'était même pas traduit en anglais. Photos, tarifs, paiement en ligne: et ça a suffit pour vendre 2 paires de collants résille à l'autre bout de la planète... :P

Spammeur ? Contactez-moi si le blocage automatique ne vous concerne pas.