Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Les marchés financiers font vent debout contre la monnaie crypto (Bitcoin, ICO etc.)...? Un tantinet contradictoire, quand on voit à quel point les banques poussent à la dématérialisation de la monnaie...

Dématérialisation  certes.
Mais à condition de garder le contrôle (= le pouvoir) sur les échanges financiers.
Plus loin que les échanges, le contrôle des marchés.

Avec les pépettes en Bitcoin, en ICO et autres jetons pas encore KACatisés, la vie et la mort des entreprises ou des finances des pays ne dépendent plus d'un bête triple AAA.

Les profits ne dépendraient plus uniquement de ceux qui décident (dans l'ombre).

Bref, l'aventure Bitcoin et "re-jetons", c'est un peu comme l'aventure d'internet à laquelle peu de gros acteurs économiques prêtaient cas.

Quand ils n'étaient pas tordus de rire à l'idée d'une transition numérique pour leur entreprise.
Si, si:  notamment les assurances (entre autres).
Je le sais... J'y étais !

On donnait volontiers dans le "Pas bien sérieux tout ça", et "joujou de geek boutonneux".
Sauf que Bill Gates, Steve Jobs, Ronald Wayne, Marc Zuckerberg sont passés par là avec leur acné, et le succès qu'on leur connaît.
Internet ne fait plus du tout rire les gros poissons.

Il faut croire que la leçon n'a pas suffit.

Personne pour tirer la sonnette d'alarme du côté de l'uberisation du travail.
Tu me diras, ça en arrange quelques-uns pour le coup...

Payer la M.O au tarif de l'esclavage, sans les charges et sans les contraintes du salariat, c'est plutôt royal.

Personne non plus pour sonner la cloche de l'incendie dans le parc à monnaies crypto: mais kékséksa? Une monnaie pour parc d'attraction? La planche à billets de Monopoly.

Boh, on a bien entendu parler de quelques scandales et copieuses escroqueries: ça devrait tuer la poule aux oeufs d'or avant qu'elle n'éclose.

Sauf que... pendant que tout ce beau petit monde de la finance s'éreinte à nous convaincre de la NECESSITE ABSOLUE de passer  à la monnaie virtuelle, pour pouvoir encore mieux créer de la fausse monnaie légale en jouant sur les écritures, d'autres ont été plus vite.

Et c'est l'envolée. Au point que certains Etats - inspirés par qui? On se le demande... - interdisent purement et simplement les re-jetons indociles.

Ainsi la Chine. La Banque centrale chinoise vient d'interdire toute nouvelle transaction en ICO.
En bon chasseur de prime, elle a également gelé tous les avoirs en ICO, "le temps qu'une enquête menée sur 60 transactions douteuses.

Motif? Le risque de blanchiment d'argent.
Et de "bouleversement de l'ordre économique et financier".

Je sais pas vous, mais moi, je crois un plus à cette dernière raison.
Jusqu'à présent les marchés financiers ne se sont pas cornés les doigts en lavant l'argent sale...

En savoir plus: Cryptomonnaies : la Chine interdit les ICO

 

Spammeur ? Contactez-moi si le blocage automatique ne vous concerne pas.